Quels sont les risques liés au métier de coiffeur ?

Photo by Awed Creative on Unsplash
2019 M10 23

Le métier de coiffeur n’est pas sans risques, et doit être considéré comme un métier « exposé ». Les préoccupations sont multiples, et sont principalement liées à des questions d’hygiène, de protection et de prévention. Au travers de cette publication, nous revenons un moment sur les risques liés au métier de coiffeur, ainsi que sur les moyens les plus efficaces de s’en prémunir, à commencer par la souscription d’assurances pro.

Une activité exposée aux phénomènes allergènes

Le coiffeur professionnel est amené à reproduire tous les jours un certain nombre de gestes et de mouvements qui peuvent, à terme, causer des risques pour la santé. Risques qui peuvent néanmoins faire l’objet de certaines précautions. Par exemple, l’application d’une couleur, d’une permanente ou un shampooing peuvent provoquer des irritations, voire déclencher des maladies de la peau. On estime ainsi que près de 18% des maladies professionnelles dans la branche sont causées par des allergies dermatologiques et respiratoires.

Troubles circulatoires et positions à adopter

Durant la coiffure, la posture adoptée par le professionnel est également susceptible de lui causer des maux de dos, ou d’autres phénomènes physiques comme la tendinite. De la même manière, piétiner peut entraîner l’apparition de troubles circulatoires, avec notamment des phénomènes de jambes lourdes. Porter des bas de contention peut alors s’avérer nécessaire, de même qu’utiliser un siège de façon ponctuelle en plus d’une bonne hygiène de vie. On estime ainsi que près de 81% des maladies professionnelles de la branche sont causées par des troubles musculo-squelettiques.

Comment prévenir les risques ?

Pour se prémunir de l’apparition de phénomènes allergènes et autres maladies de peau, on aura tendance à conseiller l’utilisation de gants à usage unique et de se laver les mains régulièrement avec un savon surgras ou sans détergent. Pour limiter le mal de dos et l’apparition de troubles circulatoires, on conseillera d’utiliser autant que possible un fauteuil professionnel à la bonne hauteur, et de conserver une station droite, les coudes près du corps. Notons que le manque de prévention est susceptible d’engendrer des frais « indirects » importants. D’où la nécessité de souscrire à une assurance pro ou une assurance commerce pour limiter les phénomènes d’arrêt de travail et autres frais médicaux qui peuvent pénaliser une activité et occasionner une perte de revenus.

Assurance professionnelle : la responsabilité civile

La responsabilité civile professionnelle du coiffeur peut être engagée en cas de dommages causés à des tiers lors de l’exercice de son activité – cheveux d’une cliente brulés, réactions allergiques imprévues ou accidents corporels, etc. Dans l’ensemble de ces cas comme dans bien d’autres, la souscription d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle permet l’indemnisation de la victime ainsi qu’un accompagnement personnalisé en cas de litige. Une assurance de cette nature donne également la possibilité d’assurer la boutique ainsi que les biens professionnels, et permet d'accéder à une protection juridique et fiscale supplémentaire.

L'assurance multirisque et les garanties complémentaires

Pour assurer l’ensemble de ses missions au quotidien, le coiffeur professionnel doit souscrire un contrat d’assurance commerce auprès des bons prestataires. Si l’activité est déjà lancée, la souscription d’une assurance spécifique peut s’avérer indispensable pour protéger les biens personnels en cas de dommages matériels de type dégâts des eaux ou incendie. D’autres exemples de risques couverts par une assurance de cette nature sont par exemple : la protection contre les incidents électriques ou encore la protection contre le vandalisme et les bris de glace. En d’autres termes, toutes les dégradations et préjudices causés par des tiers. Suite à un sinistre, l’assurance garantit une indemnisation des locaux ainsi que des équipements et biens professionnels.

Pour les professionnels en déplacement chez les clients, les assurances multirisques permettent également de protéger les marchandises transportées.

En termes de garanties complémentaires, il est vivement recommandé pour les professionnels ayant choisi le statut de Travailleur Non Salarié de choisir une assurance complémentaire santé adaptée.