Comment choisir son assurance VTC ?

article.image.title
2019 M10 25

Vous êtes de plus en plus nombreux à avoir envie de vous lancer en tant que VTC ou à pratiquer cette activité depuis quelque temps et à vous interroger sur vos obligations. Quelle assurance devez-vous choisir ? Zoom sur les règles strictes imposées par la législation…

Assurance VTC : vos obligations

La loi Thévenoud datée du 1er octobre 2014 a soumis l’ensemble des chauffeurs VTC aux mêmes obligations d’assurance que les taxis. Il n’est plus possible aujourd’hui d’être assuré comme un simple automobiliste particulier. Un contrat d’assurance auto professionnel est désormais obligatoire.

Ce contrat doit proposer au moins une assurance automobile qui couvre l’activité de transport à titre onéreux et une assurance professionnelle de responsabilité civile que l’on appelle la RC pro.

Les garanties recommandées

Les garanties proposées dans un contrat VTC peuvent couvrir le véhicule, les passagers et le ou les chauffeurs.

  • Conçu comme un contrat d’assurance auto traditionnel, un contrat VTC peut vous garantir contre le vol, la tentative de vol, l’incendie et tous les dangers que peut courir votre voiture.
  • Il vous faut opter pour une couverture Multirisques disponible sous différentes formules qui peuvent également, si vous le souhaitez, prendre en charge les réparations ou le remplacement du véhicule.
  • Cette couverture peut également assurer les dommages causés à vos passagers lors d’un accident. À ce propos, déclarer votre activité de VTC à votre assurance est une obligation si vous ne voulez pas risquer un refus d’indemnisation.
  • Une garantie protection du chauffeur peut être ajoutée à votre contrat si vous le désirez. Elle permet la prise en charge des frais médicaux et le versement d’une rente pour invalidité si jamais vous êtes victime d’un accident grave.
  • La RC pro, pour sa part, vous protège lorsqu’un client décide de vous mettre en cause en vous accusant de ne pas avoir respecté votre contrat ou de lui avoir causé un préjudice matériel. Cette garantie est essentielle et obligatoire.

Les écueils à éviter

Quels sont les écueils à éviter lorsque vous choisissez votre assurance VTC ? Vous allez rapidement vous apercevoir que de nombreux contrats d’assurance sont disponibles en souscription en ligne et à des tarifs défiant toute concurrence. Comment être sûr de choisir le plus adapté à vos besoins ? Ne choisissez pas forcément le moins cher, ce serait une erreur. Analysez les contrats proposés et vérifiez point par point les garanties que ces contrats vous offrent.

Comparer pour faire le bon choix

Vous l’avez compris, pour sélectionner le bon contrat VTC, vous devez comparer les offres qui vous sont faites en fonction de l’utilisation du véhicule que vous possédez. Soyez attentif notamment aux points suivants :

  • Vous n’êtes pas seul au volant de votre voiture : vérifiez que le contrat que vous souscrivez est conçu pour plusieurs chauffeurs VTC. Autrement dit, prenez une assurance Multiconducteurs.
  • Vous devez penser à sélectionner une assurance qui vous propose un véhicule de remplacement. Vous vous assurez ainsi une rentabilité permanente même en cas d’accident, de panne ou d’immobilisation de votre voiture.
  • Le véhicule que vous utilisez dans le cadre de votre activité est luxueux ? Pensez à inscrire dans vos garanties son indemnisation dans la limite de la valeur à neuf en cas d’accident.
  • N’oubliez pas de garantir les dommages tous accidents qui peuvent être subis par votre voiture ou les dommages causés par d’autres événements comme le vol ou l’incendie.

Choisir la meilleure assurance VTC passe forcément par une analyse scrupuleuse du contrat qui vous est proposé. Il existe cependant quelques bons plans et sachez notamment que certaines assurances sont partenaires de plateformes comme Uber et peuvent vous faire bénéficier de remises intéressantes qui peuvent aller jusqu’à 10 % du tarif qui vous est proposé si vous êtes vous-même inscrit sur ces plateformes.

À lire aussi