Comment choisir son assurance en tant qu’agent de voyage ?

2019 M11 1

Dans le secteur du tourisme, les professionnels ont l’obligation de posséder une assurance offrant une couverture complète. Il est essentiel pour eux de se prémunir des dommages susceptibles de survenir dans leur agence, mais également de protéger leurs clients durant les séjours proposés. Les agents de voyages ont tout intérêt à souscrire plusieurs contrats d assurance pour bénéficier d’une garantie de protection face à tous les risques existants.

Les besoins en assurance des agents de voyage

Pour les agents de voyage, les raisons d’être bien assurés ne manquent pas. Ceux-ci sont amenés à réaliser de nombreuses tâches : la distribution de voyages, la réservation de lieux d’hébergement, la vente de billets d’avion et le rapatriement éventuel des voyageurs. Autant de situations où une assurance protégeant des multiples risques encourus est d’une grande aide. Les professionnels ne peuvent pas faire l’impasse sur des solutions en assurance leur offrant une protection maximale à tout moment.

Quelles assurances pour les agents en freelance ?

Les agents en freelance ont l’obligation de protéger leur activité. Le cadre légal en vigueur exige notamment une couverture concernant les risques de responsabilité civile professionnelle. Il existe sur le marché des contrats d’assurance RCP spécialement adaptés pour les gérants d’agence de voyage. Avec une assurance de biens professionnels, les agents de voyage en freelance possèdent une garantie pour les dommages matériels touchant leurs équipements (dont leur parc informatique). Une assurance multirisque local permet de protéger une enseigne physique contre tout risque de sinistres ou de dégradations.

L’assurance responsabilité civile professionnelle

Une activité telle que la gestion d’une agence de voyage implique de souscrire une assurance RC Pro. Il s’agit d’une garantie forte contre tous les dommages pouvant être causés à des tiers dans le cadre professionnel. En effet, l’agence est responsable de tous les dommages pouvant toucher les clients et les fournisseurs. En cas de problème, c’est donc l’assureur qui se chargera d’indemniser les victimes. Pour pouvoir être immatriculé, un agent de voyage doit nécessairement avoir souscrit une assurance RCP.

La garantie financière pour les agences de voyage

En tant que professionnels du tourisme, les agents de voyage doivent apporter la preuve de leur solvabilité afin de pouvoir débuter leur activité. Pour cela, une garantie financière (d’un minimum légal de 100 000 euros) est demandée. Elle est obligatoire pour s’inscrire au registre des opérateurs de voyage. L’intérêt de cette garantie est de couvrir les frais de rapatriement pour les clients de l’agence. Elle permet également de bénéficier du remboursement des acomptes et des sommes versées par les clients comme par les fournisseurs.

Les obligations en matière d’assurances-voyages

Pour tout voyage une assurance doit obligatoirement être proposée aux clients de l’agence. Les assurances voyages sont des plus variées et peuvent être vendues directement par l’agence. Des offres comprenant l’assistance rapatriement, une assurance santé et les remboursements des frais d annulation sont possibles. Quelle que soit l’option choisie, les agents de voyage ont l’obligation légale d’informer précisément leurs clients du contenu du contrat d’assurance.

Le niveau de couverture et les pièges à éviter

Si les agents de voyage ont des obligations en matière d’assurance, ils ont la possibilité de choisir les contrats qui leur conviennent. Il est recommandé de demander des devis aux assureurs et de comparer les offres. Les différences de prestations et de tarifs sont grandes d’une compagnie à l’autre. L’assurance multirisque professionnelle est la plus complète, avec une couverture des dommages matériels et immatériels, mais c’est aussi la plus chère. Elle constitue une garantie de pérennité pour une agence devant faire face à un sinistre. Les clauses des différents contrats sont à regarder en détail à chaque fois. Pour les agents de voyage, l’assurance du parc informatique doit toujours y figurer. Dans le cas où l’entreprise possède ses propres véhicules, l’assurance de l’ensemble de la flotte automobile est nécessaire.