2001 M11 29

Accord portant définition des postes de journalistes

Presse périodique régionale
TI
BROCH 3291

Texte de base

Accord du 29 novembre 2001
Définition des postes de journalistes
en vigueur non-étendue

Coefficient : 112
Journaliste stagiaire du 1er au 12e mois :
Journaliste entrant dans la profession.

Coefficient : 115
Journaliste stagiaire du 13e au 24e mois :

Echelon automatiquement attribué aux journalistes entrant dans la profession et diplômés d'une école reconnue par la convention collective des journalistes ou issus de la filière " localiers " de la PHR.

Coefficient : 120
Reporter photo 1er échelon :

Chargé essentiellement de reportages photographiques, d'illustrations d'enquêtes. Il est capable d'accompagner les photos de légendes originales.

Coefficient : 125
Secrétaire de rédaction 1er échelon :

Assemble et révise les différents éléments à publier, assume la mise en forme du journal (hiérarchisation éditoriale, choix des illustrations et des titres, élaboration de la maquette) en liaison avec sa hiérarchie.

Coefficient : 125
Journaliste polyvalent 1er échelon :

Journaliste assurant des reportages locaux et régionaux, les photos et du secrétariat de rédaction.

Coefficient : 130
Secrétaire de rédaction multimédia 1er échelon :

Assemble et révise les différents éléments à publier, assume la mise en forme du journal et/ou des éditions multimédias (hiérarchisation éditoriale, choix des illustrations, élaboration de la maquette) en liaison avec sa hiérarchie.

Coefficient : 130
Reporter photo 2e échelon :

Chargé essentiellement de reportages photographiques, d'illustrations d'enquêtes. Il est capable d'accompagner les photos de légendes originales ou de courts textes. Il peut assurer le travail de laboratoire et de numérisation.

Coefficient : 135
Journaliste polyvalent 2e échelon :

Justifiant d'une compétence professionnelle reconnue, il assure les reportages locaux et régionaux, les photos et le secrétariat de rédaction de son secteur ou d'un secteur différent en cas de remplacements ponctuels (maladie, congés payés, etc.). Il anime également un réseau de correspondants locaux.

Coefficient : 135
Rédacteur détaché :

Journaliste couvrant seul les manifestations ou événements de son secteur de rédaction et fournissant les photos et légendes de ses articles. Il assure le secrétariat de rédaction de son secteur.

Coefficient : 135
Secrétaire de rédaction 2e échelon :

Titre attribué au secrétaire de rédaction justifiant d'une compétence professionnelle reconnue. Il révise notamment les titres, chapeaux, légendes du journal.

Coefficient : 140
1er secrétaire de rédaction :

Secrétaire de rédaction qui prend le titre de premier secrétaire de rédaction lorsqu'il a autorité sur un secrétaire de rédaction au moins.

Coefficient : 140
Secrétaire de rédaction multimédia 2e échelon :

Titre attribué au secrétaire de rédaction multimédia justifiant d'une compétence professionnelle reconnue.

Coefficient : 145
Chef de service ou d'agence :

Journaliste qui, outre sa contribution à la production éditoriale (au niveau du journaliste polyvalent 3e échelon), a la responsabilité d'un service (ou d'une rubrique importante) ou d'une agence décentralisée où il représente le journal. Sous l'autorité de sa hiérarchie, il assume l'animation et l'organisation de son service ou de son agence. Il a également la responsabilité fonctionnelle de son réseau de correspondants locaux.

Coefficient : 145
Journaliste polyvalent 3e échelon :

Journaliste assurant les reportages locaux et régionaux, les photos et le secrétariat de rédaction, et justifiant d'une compétence professionnelle reconnue. Son autorité doit s'exercer au minimum sur un journaliste à plein temps. Il a la charge de son réseau de correspondants locaux.

Coefficient : 150
Chef d'édition(s) :

Sous l'autorité du rédacteur en chef, ce journaliste qui, outre sa contribution à la production éditoriale (au niveau du journaliste polyvalent 3e échelon), a la responsabilité d'une ou de plusieurs éditions du journal. Suivant les directives de sa hiérarchie, il assume le choix du contenu éditorial (textes, photos), l'animation et la coordination de l'équipe placée sous son autorité. Il a également la responsabilité fonctionnelle de son réseau de correspondants locaux.

Coefficient : 150
Secrétaire général de la rédaction :

Assure l'animation et la liaison des divers services rédactionnels, suivant les directives de la rédaction en chef ou du directeur. Il assume l'organisation du processus de production, le contrôle et le respect des horaires de bouclage du journal. Il peut suppléer temporairement le rédacteur en chef en l'absence d'un rédacteur en chef adjoint. Son autorité doit s'exercer au minimum sur un secrétaire de rédaction.

Coefficient : 175
Rédacteur en chef adjoint :

Assiste et supplée le rédacteur en chef ou le directeur lorsque celui-ci assume les fonctions de rédacteur en chef. Les fonctions de rédacteur en chef adjoint impliquent une autorité sur un minimum de deux journalistes à plein temps.

Coefficient : 190
Rédacteur en chef :

Est responsable, sous l'autorité du directeur, de la conception et de la réalisation du journal et des éditions multimédias. Il a autorité sur l'ensemble de la rédaction (journalistes mensualisés et rémunérés à la pige, collaborateurs occasionnels). Les fonctions de rédacteur en chef impliquent une autorité sur un minimum de deux journalistes à plein temps.

Fait à Paris, le 29 novembre 2001.

Textes Salaires

SALAIRES Journalistes
Barème des salaires des journalistes
SALAIRES Journalistes
en vigueur non-étendue


Journaliste stagiaire (1er-12e mois)
COEFFICIENT : 112
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 142,40

Journaliste stagiaire (13e-24e mois)
COEFFICIENT : 115
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 173,00

Reporter photo (1er échelon)
COEFFICIENT : 120
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 224,00

Secrétaire de rédaction (1er échelon)
Journaliste polyvalent (2e échelon)
COEFFICIENT : 125
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 275,00

Secrétaire de rédaction multimedia (1er échelon)
Reporter photo (2e échelon)
COEFFICIENT : 130
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 326,00

Journaliste polyvalent (2e échelon)
Rédacteur détaché
Secrétaire de rédaction (2e échelon)
COEFFICIENT : 135
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 377,00

1er secrétaire de rédaction
Secrétaire de rédaction multimedia (2e échelon)
COEFFICIENT : 140
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 428,00

Chef de service ou d'agence
Journaliste polyvalent (3e échelon)
COEFFICIENT : 145
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 479,00

Chef d'édition (s)
Secrétaire général de la rédaction
COEFFICIENT : 150
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 530,00

Redacteur en chef adjoint
COEFFICIENT : 175
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 785,00
Rédacteur en chef
COEFFICIENT : 190
SALAIRE BRUT (35 heures) (en euros) : 1 938,00

Les salaires ci-dessus sont majorés, le cas échéant, de la façon suivante :

a) Pour tenir compte du tirage :

- au dessus de 20 000 : + 10 %.

b) Pour tenir compte de la périodicité :

- bi-hebdo : + 10 % ;

- tri-hebdo : + 15 %.

Une indemnité de 38,11 Euros est attribuée aux journalistes qui utilisent leur appareil photographique personnel.

NB : Les augmentations au titre des indices portent sur les salaires réels.

Fait à Paris, le 29 novembre 2001.